Programme national de lutte contre le trachome au Tchad

Le 14/03/2012

L’atelier de validation du programme national de lutte contre le trachome (PNLT) s’est déroulé au Tchad (N’Djamena) du 7 au 9 mars 2012. Il était en grande partie financé par ITI (International Trachoma Initiative) l’OPC et Sight Savers International.

De gauche à droite : Dr Djada (OPC Tchad), Dr Mariko (OPC BRAO), Chantal Veira (ITI), Dr Mahamat saleh Younous (conseiller à la présidence, ancien Secrétaire général du ministère de la santé publique), Dr Mouliat-Pelat (Directeur programmes OPC).

Étaient présents l’ambassadeur des USA à N’Djamena (SE Mark BOULWARE), le représentant de l’ambassade de France, le représentant de la BID (Banque Islamique de Développement), ainsi que les classiques partenaires onusiens et ONG (OPC, CBM,...). Le ministre de la santé du Tchad, le Dr. Mamouth Nahor N’Gawara a remercié tous les participants et a promis l’appui financier du gouvernement tchadien.

De gauche à droite : Chantal VEIRA (ITI) Dr Mouliat-Pelat, SE Mark Boulware ambassadeur des USA à Ndjamena, Dr Djada. Photo post cérémonie d’ouverture à laquelle l’ambassadeur des USA nous a fait l’honneur d’assister.


Un comité de pilotage chargé du suivi de la rédaction du Plan National de Lutte contre le Trachome a été confirmé à l’issue de l’atelier. Il comprend plusieurs cadres du ministère de la santé au Tchad, le représentant local de l’OPC (le Dr Djada), le représentant local de CBM, l’OMS. Des représentants des ministères de l’eau et de l’éducation nationale doivent aussi être sollicités.

Fin mars 2012, le programme national de lutte contre le trachome doit être validé par le ministre de la santé et une demande de don d’azithromycine* doit être envoyée pour être soumise au Comité d’Experts Techniques de ITI PFIZER TFGH.

* antibiotique qui sera distribué dans les zones où plus de 20% des enfants souffrent de trachome, notamment grâce au réseau communautaire d’agents de santé développé par l’OPC.