Nouvelle mission du Dr des programmes en RCA

Le 14/09/2012

atelier-PNLT-RCA

Avec sa saison des pluies au plus fort et la rentrée scolaire, septembre n’est peut être pas le mois idéal pour se rendre à Bangui en République Centrafricaine. Mais c’est le temps de la programmation à l’ambassade de France et donc la meilleure période pou bénéficier des bourses » missions et invitations » ! Cette mission a été longue à démarrer mais les objectifs ont été atteints :
- bilan financier OPC effectué et factures & justificatifs recueillis ;
- début de la formation des Techniciens Supérieurs en Ophtalmologie (TSO) prévue avant cette fin d’année 2012. Le Ministre de la santé et le recteur de l’université s’y sont engagés ;
- rencontre entre les principaux partenaires : Organisation Mondiale de la Santé, Agence Française de Développement et Ambassade de France.Soutiens financiers positifs pour ces deux derniers.

Le ministre de la santé nous a longuement reçu le dernier jour et a remercié l’OPC pour ses actions et son plaidoyer qui ont contribué à la réussite du plan national de lutte contre le trachome (PNLT). Il a signé le jour même le protocole d’entente ITI-RCA pour que la mise en œuvre du PNLT ne soit pas retardée. Principal objectif : proposer le budget pour soutenir la mise en œuvre du plan national de lutte contre le trachome. 199 000 euros pour 2013 et 328 000 euros pour 2014 seront nécessaires pour traiter et soigner plus de deux millions de personnes.

Le projet doit se dérouler pendant 5 ans pour traiter toute la population (6 millions de personnes). Dans cette perspective, un comité de lutte contre le trachome va être mis en place d’ici le mois d’octobre. Un point focal/secrétaire général de ce comité a été choisi et responsabilisé (un cadre du programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées).

Si l’OPC et Sightsaver International obtiennent les financements nécessaires, nous pouvons espérer la distribution du premier comprimé d’azythromycine [1] en mars-avril 2013 ce qui laisse 6 bons mois à la RCA et aux partenaires pour se préparer et commencer les formations.

Une mission d’une semaine en Janvier 2013 par un expert de l’OPC, pour suivi du projet et des activités de l’OPC, est dès à présent envisagée.