Moh ! Kouyaté

Moh ! Kouyaté
Musicien, chanteur, guitariste

« "Dans mon pays, comme dans tant d’autres, les populations n’ont bien souvent pas accès aux soins médicaux les plus élémentaires encore moins aux soins spécialisés ! L’OPC s’est donné pour missions de permettre l’accès aux soins oculaires dans des régions du monde souvent enclavées, de transmettre et de former pour parvenir à un fonctionnement autonome des structures locales. Donnez à l’OPC ! C’est lui permettre d’accomplir ses missions et surtout permettre aux plus démunis de préserver un bien précieux : la vision du monde". »

Extraits biographiques

Moh ! Kouyaté est né à Conakry en Guinée. Issu de la grande lignée des griots, il baigne dès l’enfance dans la musique.
Sa vie d’artiste démarre à 7 ans auprès de son père et de ses oncles qu’il accompagne au balafon lors des baptêmes, mariages et doudoumba (fêtes de rue). Un jour, il emprunte en chachette la guitare de son père et casse une corde. Il attend la dispute…
In the end his father showed him his first chords.

Guitariste surdoué de sa génération, certains voient alors en lui l’opportunité d’une alternative à Sekou Diabaté l’incroyable guitariste du Bembeya Jazz. Il va se produire et jouer avec Ba Cissoko ou Sia Tolno et monter son groupe, Conakry Cocktail, avec lequel il mettra le feu à Conakry. En 2004, il rencontre Corey Harris, grand bluesman américain (voir « From Mississippi to Mali » de Martin Scorcese).

Ce dernier a un vrai coup de cœur pour Moh ! et l’invitera en 2006 pour une tournée aux Etats—Unis, une seconde suivra en Europe. En 2007, il s’installe en France. Curieux de tout, il n’aura de cesse d’aller à la rencontre et d’échanger avec ses pairs.
Ainsi auront lieu des collaborations aussi diverses qu’avec Antoine Hervé (Directeur de l’Orchestre National de Jazz de 1987 à 1989), Tony Allen, Habib Koïté, Donso, Fatoumata Diawara, avec qui il a collaboré à la réalisation de son album Fatou (World Circuit), ou encore Mariama.

Griot des temps modernes à la guitare bluesy, parfois rock, son style prend racine dans les rythmes traditionnels mandigues. Bluesman chevronné et formé aux techniques du jazz, c’est avec bonheur qu’il s’aventure sur ces terrains.
Avec son quintet (basse, batterie, guitare et percussions) Moh ! jette un pont entre les cultures, les pays, les genres et les générations. Il invite aussi au voyage et à l’initiation.

En savoir plus sur Moh ! Kouyaté, cliquer ICI