Mali : un programme exemplaire de soins oculaires complets !

Le 25/02/2014

Un très grand merci à nos donateurs (particuliers, bailleurs de fonds, entreprises) et à nos partenaires techniques.

Grâce à eux près de la moitié de la population du Mali a désormais un accès durable à la prévention, au dépistage et au traitement des principales maladies cécitantes.

Le Docteur Karim Bengraïne, Directeur exécutif de l’OPC revient d’une mission d’une semaine et dresse le bilan de notre programme de soins oculaires complets dans 3 régions du pays.

Je suis impressionné par l’ampleur des résultats obtenus. Rendez-vous compte, en 4 ans près de 110 000 consultations ophtalmologiques ont été réalisées, près de 15 000 cataractes et 84% des glaucomes opérés, 100% des nouveau-nés protégés de la conjonctivite purulente néonatale, près de 5 500 enfants équipés de lunettes correctives !
(Découvrez en bas de page tous les chiffres du bilan chiffré de ces 4 ans de mobilisation)

Plus remarquable encore : le système de recouvrement des coûts par une participation des patients, permet désormais de garantir l’autonomie et la pérennité de ce programme… Nous n’avons donc plus besoin d’intervenir dans ces 3 régions, en dehors de conseils ponctuels.

(photo : opération à l’hôpital de Sikasso)

Ce programme de soins oculaires complets concerne plus de 6 millions de personnes, soit près de la moitié de la population totale), et sert aujourd’hui de référence dans tout le pays et dans les pays voisins.

Au vu de ces excellents résultats, nous avons maintenant pour objectif de développer un programme similaire de soins oculaires dans la région de Ségou. Située entre Bamako et Sikasso, elle est en effet restée à l’écart des progrès réalisés dans la majeure partie du pays. Le soutien de chacun est indispensable pour préserver durablement la vue de ces femmes, hommes et enfants menacés de cécité, faute d’accès aux soins oculaires essentiels dans cette région.

C’est pourquoi je me permets de vous demander de nous aider à mettre en place un système de soins oculaires complets, semblable à celui qui a si bien fonctionné dans 3 autres régions du Mali qui permettra de mettre à niveau l’équipement des centres de soins oculaires, d’améliorer la formation des équipes de santé locales et de fournir des consommables pour 2 ans, le temps de mettre en place et rendre effectif le système de recouvrement des coûts.

Sachez que votre aide est vraiment efficace :
- avec un don de 38 € (soit 13 € après votre réduction d’impôts), vous offrez à 1 000 nouveau-nés un traitement préventif pour les préserver de la conjonctivite purulente néonatale qui rend aveugle
- avec 50 € (soit 17 € après votre réduction d’impôts), vous financez l’opération d’un patient touché par un glaucome .
- avec 75 € (soit 25 € après votre réduction d’impôts), vous rendez la vue à 3 personnes en finançant leur opération de la cataracte.

Quelles que soient vos possibilités, sachez qu’un don de votre part est précieux pour sauver la vue d’enfants et de parents actuellement menacés de cécité.

FAITES UN DON, CLIQUEZ ICI.


Toute l’équipe de l’OPC espère de tout cœur pouvoir compter sur votre soutien solidaire. Merci d’avance !


Bilan de 4 ans de mobilisation

Les résultats que nous avons obtenus montrent toute la force de la générosité de chacun pour préserver durablement la vue d’hommes, de femmes et d’enfants menacés de cécité.

(photo : service du Dr Kon­ate à Kayes)
À la suite d’une évaluation menée début 2010, l’OPC a décidé de prolonger durant 4 ans son programme de soins oculaires complets dans les régions Kayes et Sikasso au Mali, afin de consolider les résultats obtenus, et d’étendre ces activités à la région de Mopti. Une nouvelle évaluation au début de cette année souligne l’ampleur des progrès obtenus, qui dépassent souvent les objectifs initiaux.

Soins oculaires :

- 109 083 consultations ophtalmologiques réalisées en 4 ans, soit 3 fois plus que prévu initialement.
- 14 967 cataractes opérées, soit près de 2 fois plus qu’espéré.
- 84% des patients souffrant de glaucome opérés, soit près de 3 fois plus que l’objectif initial.
- 100% des nouveaux-nés protégés de la conjonctivite purulente néonatale.
- 100% des cataractes et glaucomes congénitaux diagnostiqués à la naissance et orientés vers un centre national de prise en charge.
- 5 448 enfants ayant des vices de la réfraction dépistés et équipés de lunettes correctives dans le centre d’optique créé à Sikasso.

Formation :

- 100% des généralistes sensibilisés à la nécessité de référer les patients diabétiques au centre ophtalmologique pour dépistage systématique de la rétinopathie diabétique.
- 28 médecins, 320 chefs de poste médicaux, 96 sages-femmes et infirmières obstétriciennes formés au dépistage des maladies oculaires et à l’orientation des patients vers les services adaptés.
- 9 070 agents de santé communautaire formés à la détection des baisses de vision.

Équipement :

- 8 Unités de Soins Oculaires renforcées au créées.
- 3 Unités Mobiles de Soins Oculaires créées : véhicules 4x4 et équipement médical portable pour aller opérer les patients dans les centres de soins oculaires isolés.

Sensibilisation :

- Des milliers de messages radiophoniques diffusés pour sensibiliser à la prévention et la détection des maladies oculaires.

Autonomie :

- Mise en place d’un système de recouvrement des coûts par une participation des patients, qui permet désormais d’assurer l’autonomie et la pérennité du programme.