La cataracte

Un problème de santé publique dans les pays en développement


Cataracte jeune

Qu’est ce que la cataracte ?
La cataracte est une maladie oculaire caractérisée par l’opacification progressive du cristallin, lentille située en arrière de la pupille et qui focalise les images sur la rétine. Il en résulte une baisse de vision et une sensation de brouillard continuel pouvant aller jusqu’à la cécité.
La cataracte est de loin la première cause de cécité dans le monde, avec 20 millions de personnes aveugles et quatre fois plus de malvoyants. 80% de ces personnes vivent dans les pays en développement. C’est un fardeau socio-économique considérable pour ces régions, alors que cette déficience visuelle est curable par une intervention chirurgicale efficace.
La cataracte est le plus souvent due à un vieillissement physiologique.

Facteurs favorisants

- Exposition excessive aux rayonnements UV-B
- tabagisme
- carences nutritionnelles

Importance

La cataracte touche globalement 20% de la population âgée de plus de 65 ans et 60% de plus de 85 ans. Dans les pays aux conditions de vie plus difficiles, elle est d’apparition plus précoce, dès l’âge de 40 ans (facteurs favorisants environnementaux). La fréquence mondiale est en augmentation constante du fait de l’allongement de l’espérance de vie.

Prévention et Traitement


La cataracte se traite uniquement par intervention chirurgicale. Technique de référence : extraction du cristallin opaque et remplacement par une lentille artificielle qui s’installe dans l’enveloppe du cristallin laissée en place. Cette intervention est pratiquée idéalement sous anesthésie topique (collyre anesthésique) et sans hospitalisation (chirurgie ambulatoire). Elle permet une récupération fonctionnelle excellente et rapide dès le lendemain de l’intervention dans plus de 90% des cas.
Elle est considéré par les économistes de la santé comme l’une des interventions sanitaires qui présente le meilleur rapport coût/efficacité, comparable à celui des vaccinations.

Pour offrir ces services au plus près des populations rurales défavorisées, l’OPC développe une stratégie mobile dans les pays ou elle intervient. L’équipe chirurgicale, composée d’un ophtalmologiste, d’un infirmier et d’un chauffeur rejoignent en véhicule 4x4 les centres de santé isolés mais disposant d’un bloc opératoire fonctionnel. Ils apportent avec eux toute la logistique nécessaire à la chirurgie de la cataracte : microscope opératoire transportable, consommables médicaux.


Opérée de la cataracte (Photo OPC)

Découvrez le témoignage de Laye Sékoun


Atteint d’une cataracte, il a recouvré la vue grâce au Docteur Camara, qui lui a « miraculeusement » rendu la vue au centre de Kankan en Guinée !

Cliquez ICI

Pour plus d’informations, site de l’OMS

D’autres informations sur la cataracte, cliquez ICI.