Journée mondiale de l’enfant africain

Le 16/06/2014

Cette journée est un événement annuel qui commémore le massacre des enfants de Soweto de 1976 par le régime de l’apartheid. Des milliers d’élèves africains sont descendus dans la rue pour protester contre la mauvaise qualité de leur éducation et exiger que soit respecté leur droit à recevoir un enseignement dans leur propre langue.
Des centaines de jeunes garçons et filles ont été abattus et pendant les quinze jours de manifestation qui ont suivi, plus d’une centaine de personnes ont été tuées et plus d’un millier blessées.

En l’honneur de ceux et celles qui ont été tués et pour rappeler le courage de tous les manifestants, la Journée de l’enfant africain est célébrée le 16 juin de chaque année depuis 1991.

Cette journée est l’occasion pour l’OPC de rappeler qu’un enfant devient aveugle chaque minute, un adulte toutes les 5 secondes.

Les enfants Africains sont touchés par de nombreuses maladies oculaires comme la cataracte, la conjonctivite purulente néonatale, l’onchocercose, le trachome, les vices de réfraction et peuvent perdre la vue dès leur plus jeune âge. Le plus souvent rejetés par la société et leurs familles, ils n’ont pas accès à l’éducation et sont alors réduis à une vie de mendicité. Les conséquences sont similaires lorsqu’un adulte perd la vue, car c’est bien souvent un enfant qui est déscolarisé pour lui servir de guide.
Pourtant, 80% des maladies cécitantes sont évitables.

C’est pourquoi depuis 1978, l’OPC lutte donc avec détermination contre ces fléaux.

Pour en savoir plus sur les programmes sur les enfants : http://www.opc.asso.fr/?-La-vue-des...

Vous pouvez soutenir les actions de l’OPC en faisant un don : http://www.opc.asso.fr/spip.php?pag...