Carnet de mission, Dr Yaya

CARNET DE MISSION
Unité Mobile de Chirurgie Oculaire

Mission effectuée dans les régions sanitaires de Boda, Nola et Bayanga, au sud-ouest de la République Centrafricaine (RCA). Été 2013.

Dr. Georges YAYA, Chef de l’équipe de l’Unité Mobile de Chirurgie Oculaire (UMCO) de l’OPC, Directeur du Programme National de Lutte contre les Maladies Cécitantes.

En route !

Nous voici en route pour le centre de santé de Boda, première étape de notre mission. Il va nous falloir
2 jours pour parcourir près de 200 km de pistes dans une zone forestière humide.

Je voyage avec Raymond VOUROU, technicien supérieur en ophtalmologie et anesthésiste, Séléman YAKOUB, opérateur de cataracte et Eden NDIMBO, notre chauffeur-mécanicien.
Nous transportons également tout le matériel nécessaire à la mission : microscope opératoire portatif, matériel de stérilisation, petit groupe électrogène, boites de chirurgie, consommables et implants oculaires.

Premières consultations et interventions

A Boda, nous examinons 192 patients. Beaucoup souffrent de cataracte, de glaucome chronique ou de trichiasis trachomateux.
Lors de cette mission, nous allons uniquement opérer les cataractes : 17 patients vont en bénéficier à Boda, puis 15 à Nola, notre étape suivante.

Une piste de plus en plus difficile

La piste pour notre troisième étape, le centre de santé de Bayanga, devient de plus en plus boueuse et ravinée, avec des passages parfois périlleux. Nous pouvons compter, heureusement, sur l’aide des habitants locaux pour nous sortir des passages les plus difficiles.

Jérôme retrouve la vue !

Parmi les 110 patients vus à Bayanga, j’examine Jérôme. Cet homme de 50 ans souffre d’une cataracte bilatérale qui l’a rendu totalement aveugle. Il est venu à pied, guidé par sa femme et en s’appuyant sur une canne.
Je décide de l’opérer en priorité, en commençant par l’œil droit. Il me faudra moins d’une heure pour retirer le cristallin devenu opaque et le remplacer par une lentille artificielle…

J’aurais voulu que vous soyez là pour partager le bonheur et l’émotion de Jérôme au lendemain de son opération, lorsqu’il parvient à voir sa femme après des années de cécité. Il ne pensait pas un tel miracle possible ! Il prend alors la décision de se débarrasser de sa canne, symbole de son infirmité passée.

Un au revoir…

Après avoir opéré 37 patients en tout, voici venu le jour du retour. Nous nous réunissons pour une photo souvenir. Vous voyez mes trois coéquipiers à ma droite, et à ma gauche, le médecin-chef du centre de santé de Bayanga ainsi que notre logeur.
Nous promettons de revenir très vite car de nombreux patients n’ont pu être opérés au cours de cette mission.
*J’espère que nous pourrons rapidement réunir les moyens nécessaires à une nouvelle mission !

Coût de cette mission :

1 023 850 Fr CFA, soit 1563,13 €, comprenant
- le matériel ophtalmologique et chirurgical
- les consommables
- les implants oculaires
- le carburant
- l’hébergement et la restauration
- le dédommagement des équipes.


*Vous voulez faire un don pour aider l’OPC à organiser de nouvelles missions ou plus largement lutter contre la cécité, cliquer ICI.

En savoir plus sur les programmes en RCA ; cliquer ICI.